Non, "La traversée de St Rambert" n'est pas le titre d'un nouveau film, c'est simplement le constat d'un abandon total du respect du citoyen par le nouvel édile et son équipe.

Les passages protégés ne sont plus que des vestiges, même dans les secteurs les plus fréquentés de la ville, à proximité d'établissements scolaires, bancaires et commerciaux. Les caniveaux sont obstrués par des mégots ou divers papiers ou emballages de diverses denrées de restauration rapide et d'autres objets encore à l'usage incertain. Les parcs et espaces verts publics débordent de débris et résidus de tout genre, et de végétaux indésirables tels que l'ambroisie qui ici n'est absolument pas à comparer au nectar des dieux de l'Olympe.

Comment une personne qui s'est fait élire avec le simple but d'ajouter une ligne sur sa carte de visite pourrait-elle se préoccuper des petits soucis ou des petites allergies de ses administrés ?

phot iphone 03-09-14 011

phot iphone 03-09-14 012